Paroles d’élus-Septembre 2015

Pour que vive la démocratie

Pour que vive la démocratie
Après les différentes formes de printemps qui ont permis à des peuples de s’émanciper face à des pouvoirs dictatoriaux, nous venons d’assister à l’été grec par lequel c’est le gouvernement qui a rendu au peuple par référendum toute sa place dans les orientations à prendre. Le résultat du vote populaire a été pris en compte par Tiras et son gouvernement pour engager de nouvelles négociations . C’est une leçon de démocratie que nous venons de recevoir (en 2005 en France le résultat du référendum, ne plaisant pas au pouvoir en place, avait été inversé par un vote à l’Assemblée). Il est important qu’à tous les échelons de la vie politique le pouvoir soit rendu aux citoyens sur des sujets importants et ne soit pas confisqué par le seul résultat électoral. Cet aspect est aussi à prendre en compte au niveau municipal, par différents moyens de communication qui peuvent aller de la restitution de l’intégralité des comptes rendus des conseils municipaux à une consultation large sur la mise en œuvre de grands chantiers. Les bilans d’actions peuvent également faire l’objet d’un pilotage municipal dans l’intérêt de tous. Tout cela avec un souci pédagogique et démocratique. Cela peut paraitre évident mais dans notre millefeuille institutionnel avec tous ses échelons et les compétences croisées et/ou diluées, la municipalité en proximité avec les citoyens a un rôle majeur à jouer, surtout suite à la réforme territoriale.
Il appartient à chaque citoyen de faire valoir ce droit à information, prise en compte ; c’est par ce processus que la vie politique prendra du sens et ramènera chacun vers les urnes lors des échéances électorales. La vie publique et la démocratie méritent ces efforts, à Isle comme ailleurs.
Les élus « Vous, Nous, Isle à gauche »

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.