Conflit social au CHU de Limoges

Conflit CHU Limoges

Conflit CHU-Tract 21mars
Depuis quelques semaines un conflit social est en cours au CHU et plus généralement sur l’ensemble de la santé, sanitaire et médico- social.

Nos directions restent campées sur leur position, méprisant les agents en refusant tout dialogue social , ça ne peut plus durer

Après une énième réunion stérile des militants de le CGT et de sud ont donné un ultimatum à cette direction coupée des réalités du terrain. Si au vendredi 17 mars nous ne parvenons pas à une vraie négociation nous entamerons une grève de la faim à compter du lundi 20 mars.

Aujourd’hui mercredi 22 mars nos collègues vont entamer leur quatrième jour de grève de la faim. Malgré quelques avancées, la direction réaffirme sa position.
Une nouvelle réunion de négociation est prévue cette après midi Jeudi 23 mars.
Soutenons leur action en passant les voir sur leur campement dans le hall du CHU et en signant leur pétition.

 

Témoignage

Voici l’épilogue d’un mouvement social au CHU de Limoges.

 

Hier soir à la sortie du comité technique d’établissement extraordinaire déception de l’inter syndicale sud Cgt: le directeur général n’a rien lâché

Nous sommes dépités, malgré tout une partie de la nuit on travaille une stratégie d’action coup de poing, nous savons qu’un conseil de surveillance à lieu le lendemain matin dans l’établissement.

Nous donnons rendez-vous à toute les forces disponibles et à la presse pour 9 h devant le CHU.

Tous ensembles nous nous rendons dans la salle de cette instance.Les politiques locaux et régionaux, le directeur de l’agence régionale de santé et du CHU sont bousculés et finissent par ajourner le conseil pour le remplacer par une réunion de négociation.

La tension est vive le DG campe sur ses positions.

Malgré tout on sent qu’ils vont lâcher quelques choses pour preuve le DG demande à ce que la validation des négociations soient faites dans le cadre d’un CTE extraordinaire et donc avec l’ensemble des partenaires sociaux ; ce que nous acceptons

Les syndicats ( FO et CFDT) intègrent la discussion. Dés l’ouverture du CTE sud et Cgt posent la condition que rien n’est à négocier  et que l’on valide les tractations de 17 recrutements supplémentaires.

C’est un non de la part du directeur de l’ agence régionale de santé

Suspension de séance pour prévenir les copains qui attendent. On bloque tout, personne ne doit sortir de la salle.

On reprend la séance. Le DG du CHU annonce alors qu’il valide l’intégralité des négociations, on vote, on a gagné , la grève est levée!

 

On a rien lâché, on est épuisé mais content.

 

Je remercie Sud Sante Sociaux , la fédération Solidaires, Solidaire 87, Solidaire 19, tous les sud locaux ( PTT , educ, etc.), tous les copains de la CGT, tous les collègues et soutiens anonymes exprimés dans toutes la France et qui sans vous je dormirai encore le ventre vide dans le hall du CHU  de Limoges.

Merci

Thierry Collas / sud sante 87 / ex gréviste de la faim

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.