Inégalables inégalités

Malgré les vœux de bonne année, 2018 s’annonce porteuse d’inégalités et d’injustice à tous les niveaux de la société. A l’école la possibilité de changer de rythmes scolaires, commune par commune, sans bilans, au risque que les intérêts financiers l’emportent sur l’aspect pédagogique. Côté logement, après la baisse des APL, ce sont les bailleurs sociaux qui sont privés de ressources, empêchant les plans de rénovation et d’investissements pour la construction. Les collectivités territoriales seront privées dès cette année de 30% de taxes d’habitation (puis 65%, et 100% en 2020), les mettant sous tutelle par la perte d’indépendance et d’autonomie et le risque de non compensation totale dans l’avenir. La hausse de la CSG, inégale, s’il en est, ne rendra pas de pouvoirs d’achat par la baisse des cotisations sociales et mettra la sécurité sociale en danger, tributaire de l’impôt, fixé par l’état en délaissant la gestion partenariale. Les soutiens du président Macron osent arguer que face à la suppression de l’ISF, les augmentations du minimum vieillesse et de l’Allocation Adulte Handicapé sont à mettre dans la balance. Entre permettre l’enrichissement des uns et permettre aux autres de rester en dessous du seuil de pauvreté, il y a un pas à ne pas franchir. Certains s’y risquent, c’est désolant. Souhaitons que le temps agisse et que la lucidité ramène à la raison les citoyens et élus égarés. Il importe que chacun soit bien informé afin de ne pas succomber à des hypothétiques intérêts particuliers, néfastes dans la durée et pour la solidarité que nous avons à maintenir pour les plus faibles, les plus démunis et les plus vulnérables.

Bonne année pour 2018, en restant attentif au-delà de ce qui se passe à Isle

Les élus « Vous, Nous, Isle à Gauche ».

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.